Voté en Assemblée générale spéciale d’Occupons MOntréal, le 25 février 2012

«Déclaration des engagements individuels et collectifs»

mis de l’avant par Occupons Montréal

AG engagement OM (18)

AG d’Occupons Montréal sur les Engagements, 29-01-12. Crédit photo: Ève Marie

«Dans le but de favoriser la participation de personnes d’horizons différents à une mobilisation sociale et un mouvement concerté, Occupons Montréal (Mouvement du 15 octobre) affirme que les engagements suivants constituent notre fondement au dialogue et à l’action.

Le contexte

Nous nous sommes d’abord mobilisés en manifestant notre indignation à travers le mouvement Occupy, localement ‘Occupons Montréal‘, parce que :

  • les mécanismes et les principes économiques actuels portent atteinte à la dignité des personnes et causent des injustices grandissantes ;
  •  la recherche aveugle du profit dégrade l’environnement à une vitesse qui menace la vie ;
  •  la liberté de pensée et la vie démocratique des ‘99%’ du peuple sont menacées par l’emprise du ‘1%’.

L’objectif des engagements

Nous voulons maintenant aller plus loin en adoptant des engagements individuels ayant un impact collectif. En nous entendant sur ces valeurs, nous nous engageons à changer en même temps que nous changeons le monde, car l’un ne va pas sans l’autre.

« En vue de participer dès maintenant aux changements collectifs en cours, c’est personnellement et volontairement que je m’engage à faire de mon mieux pour :

HUMANITÉ : Développer le lien qui m’unit aux autres et chercher la valeur dans les relations humaines plutôt que dans les marchandises.

ENVIRONNEMENT : Respecter les êtres vivants, leurs habitats et consommer de façon responsable.

CONNAISSANCE : M’éduquer et encourager l’échange des connaissances.

RESPONSABILITÉ : Cultiver l’esprit de conciliation dans les relations et communications avec les autres.

JUSTICE : Prendre la parole et agir pour dénoncer les injustices.

INCLUSION : M’ouvrir à la diversité des êtres et respecter les différences.

NON VIOLENCE : Défendre mes valeurs avec dignité sans tomber dans le piège de l’oppression.

TRANSPARENCE : Être intègre et ne pas accepter les mensonges et la corruption.

SANTÉ : Prendre soin de moi.

EMPATHIE : Reconnaître les sentiments des autres et en tenir compte.

HUMILITÉ : Reconnaître que je peux être dans l’erreur.»

C’est l’implication des personnes qui fera la différence En adoptant ces comportements, nous souhaitons contribuer aux changements qui amèneront une société plus juste. Pour mettre un terme aux agissements d’une minorité de personnes qui se réservent le contrôle des principales ressources de notre planète, il est nécessaire d’avoir une participation massive de la population au sein d’une mobilisation démocratique. Car chaque geste compte! Occupons Montréal vise, par ce texte, à susciter une prise de conscience qui bénéficiera à l’ensemble du monde et des générations à venir.

Allons de l’avant !»

Les personnes qui ont contribué au développement de ce texte sont, principalement : Patrick Painchaud, Denis McCready, Fabrice Marcoux, François Genest, Paulette Panych, Thérèse Lavoie, Richard Renshaw, Kristiane Gagnon, Gérard,  et moi-même Ève Marie ainsi que plusieurs autres qui ont fait l’occupation d’octobre et novembre 2011 à Montréal.

AG engagement OM (16)

Atelier de discussion sur les Engagements, lors de l’AG d’Occupons Montréal, 29-01-12. Crédit photo: Fabrice Marcoux

___________________________________________________________________________________

Ce texte est diffusé selon les termes Open Source de la licence Creative Commons.

Version 0.99. La version anglaise et la source de ce document vivant se trouve au http://www.occupons-montreal.org/?page_id=5 ainsi qu’en français au http://www.occupons-montreal.org/wp-content/uploads/Vol2No15-FINAL-2a.pdf

*/*

Pour plus de détails, retournez  sur la page d’accueil «home», dans l’onglet «Occupons Montréal».

Français : Photo d'Occupons Montréal, inspiré ...

Photo d’Occupons Montréal, octobre 2012. Suite à l’appel de la revue Adbuster (Vancouver) de l’été 2011, le mouvement Occupy nait spontanément dans plus de 951 villes de 82 pays répertoriés entre le 17 septembre et le 15 octobre 2011 (1). D’abord Occupy Wall Street à New-York, puis 1 mois plus tard, avec la 2e vague mondiale, Occupons Montréal à Montréal. Les jeunes occupent et campent au Centre-ville au Square Victoria, entre la Tour de la bourse, et les compagnies Québécor, Power Corporation et Canada Steamship Line et le Place du Commerce… square que nous rebaptisons la Place du peuple, dès le 1er jour, lors de notre 1re assemblée générale. (Photo crédit: Wikipedia)

(1) https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Occupy_movement_protest_locations