Je relais ici un article du journal Le Devoir qui fait état d’un important jugement concernant le droit de manifester au Québec, mis à mal depuis quelques années et en particulier depuis 2011.

En vertu de l’article 500.1 du code de sécurité routière, Gabrielle Garbeau avait été arrêtée en 2011 lors d’une manifestation contre le brutalité policière. Cet article «interdit toute entrave à la circulation « au cours d’une action concertée », sauf lors de défilés ou de manifestations préalablement autorisés. Or, ce tribunal a considéré que cette disposition « porte atteinte aux libertés d’expression et de réunion pacifique protégées par les chartes québécoise et canadienne ».

Voir http://www.ledevoir.com/societe/justice/455190/a-qui-la-rue-a-tous-la-rue?utm_source=infolettre-2015-11-13&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Reste à voir comment le gouvernement libéral de P. Couillard réagira et si les victimes de cet abus policier dénoncé par un important organisme de la société civile comme la Ligue des droits et libertés seront dédommagées…

Publicités