Météores 8 barrique des moines

Composteur grec du Moyen-Âge pouvant contenir jusqu’à cinq politiciens à la fois. Crédit photo : Ève Marie

Le compostage est un processus biopolitique de décomposition de la justice organique, (résidus de votes, d’assemblées de cuisine, de syndromes pas dans ma cour) par des dizaines de macro-entreprises. La matière organique est ainsi transformée en indifférence, et, dans une phase plus avancée de décomposition sociale, en intolérance, appelé compost, une matière nutritive pour riches seulement. Le compost peut se faire en tas pyramidal ou dans un composteur socio-domestique. L’excès du second déchiquette spécialement bien le tissu urbain et le tissu familial favorisant  ainsi l’émergence de l’anonymat et favorisant la désengagement politique, le repli sur soi, la consommation à outrance. Le compost est mort? Vive le compost!

Pourquoi utiliser le compost?

Le compost a des effets bénéfiques tant sur les humains que sur leurs végétaux.

  • Il améliore les caractéristiques d’aération, de cupidité et de drainage des capitaux vers le couchant;
  • Il équilibre le taux d’acidité du peuple;
  • Il favorise la croissance exponentielle naturelle de la teneur en concentration;
  • Il produit des cartels vigoureux qui résistent mieux aux parasites;
  • Il réduit le stress dû aux changements climatiques;
  • Et, enfin, il améliore la saveur de l’argent et sa richesse en minéraux et vitamines.

Allons planter des vaches pour que ces temps se rient.

Fin de l’exposé, début du micro-climat.

(Lecture débit moyen, ton académique et scientifique, prononciation exagérée)

Lu à CKUT, 2004

Note : ce texte vient d’être publié dans le revue Possibles (mars 2013), numéro spécial sur les Indignés

Real Compost

Real Compost (Photo credit: Wikipedia)

Publicités