Un merveilleux texte prophétique de Roland Giguère, vers 1988.

Roland Giguère

Roland Giguère

« Un temps viendra où les coups répétés contre nos frêles coques auront raison de nous.

C’est alors qu’il faudra retourner vers les îles mortes de soleil, franchir le grand écueil lucide de la violence, accéder à la plage par un dernier sursaut.

Chaque pas se voudra consenti à l’horreur de n’être plus que la vague symétrie du rythme menant au mont de solitude. Devant nous, la plaine en haleine se ramifiera dans l’orbe du vent. Ne te retourne pas. Tu chercherais en vain un message dans la flamme des racines dressées en éternels suppliants.

Boire aux frontières est le propre des hommes de vigie. Eux seuls te diront ce qu’il faut de patience et d’humilité pour qu’enfin mûrisse ton royaume.»

 

Pour connaitre mieux ce merveilleux poète québécois, écouter l’excellent récent disque de Thomas Hellman.

Voir aussi http://blogocram.wordpress.com/2012/06/17/gggi-gauvreau-godin-giguere/

Advertisements