Ce texte  a été discuté, mais n’a pas été adopté, à ma connaissance. Il a toutefois beaucoup circulé et constitue, en ce ce sens, des idées fortes du mouvement. Je ne partage pas nécessairement toutes les idées ou toutes les préoccupations, mais considère cette propositions comme une archive.

__________________

Par Eric Robertson

Texte final des revendications à proposer en AG d’Occupons Montréal, ce mardi du 8 novembre 2011 (english version follows)
———————————————-
  • Nous, les Indigné(e)s de Montréal, occupons la Place du Peuple (anciennement Square Victoria) depuis le 15 octobre 2011 pour une myriade de raisons. En voici une liste non-exhaustive.
  • Nous sommes indigné(e)s face à l’usage criminel et insouciant de nos taxes, impôts et ressources naturelles.
  • Nous sommes indigné(e)s face aux hausses constantes des frais d’accès à une éducation qui devrait être tout sauf inaccessible.
  • Nous sommes indigné(e)s face aux lobbys, corporations et autres intérêts privés qui ne devraient aucunement avoir préséance sur les intérêts du peuple.
  • Nous sommes indigné(e)s face aux inégalités de revenu selon l’âge, le sexe et/ou l’origine.
  • Nous sommes indigné(e)s du fait que les profits de quelques-uns aient prédominance sur la qualité de vie de la majorité.
  • Nous sommes indigné(e)s de la démocratie superficielle qui empêche nos voix d’être entendues.
  • Nous sommes indigné(e)s de la pauvre place que donne notre société aux différentes identités et orientations sexuelles.
  • Nous sommes indigné(e)s face à la désinformation rampante et la manipulation de l’opinion publique par les médias à travers leur négligence, insouciance et allégeances.
  • Nous sommes indigné(e)s face au marchandage de nos informations personnelles afin de mieux nous vendre des produits dont nous n’aurons jamais besoin.
  • Nous sommes indigné(e)s face au manque d’accès à des technologies existantes qui devraient bénéficier à tous et toutes plutôt qu’au monopole de l’industrie pétrolière.
  • Nous sommes indigné(e)s face au manque d’accès à des traitements existants qui devraient bénéficier à tous et toutes plutôt qu’au monopole de l’industrie pharmaceutique.
  • Nous sommes indigné(e)s face au statut qu’ont les Premières Nations en ces terres occupées.
  • Nous sommes indigné(e)s face aux contrats d’armement inutiles profitant à des intérêts privés, locaux et étrangers.
  • Nous sommes indigné(e)s de la barbarie de notre industrie minière sur l’environnement autant que sur les humains, ici comme ailleurs dans le monde.
  • Nous sommes indigné(e)s par l’ignorance totale de nos demandes et revendications depuis le jour où l’écoute de l’opinion publique est devenue politiquement incorrect.
  • Nous sommes indigné(e)s du fait que des enveloppes brunes aient plus de poids dans notre société que le futur de nos enfants.
  • Nous sommes indigné(e)s devant le fait que nos forces policières soient la dernière ligne de défense de nos ennemis communs.

Ensemble, nous pouvons renverser la vapeur.
Un peuple uni ne sera jamais vaincu.

Nous sommes les 99%

—————————————–
Final draft of text to be proposed at Tuesday’s GA – English
—————————————–

We, the Indignants of Montreal, are occupying People’s Plaza (formerly known as Square Victoria) since October 15th 2011 for a myriad of reasons. The following is a non-exhaustive list.

We are indignant about the criminal and careless usage of our taxes and natural ressources.

We are indignant towards the endless rise of tuition costs, education that should be all but inaccessible.

We are indignant about lobbys, corporations and other private interests that should never take precedence over the interests of the people.

We are indignant about income inequality based on age, gender and/or origin.

We are indignant about the profits of a few being more important than the quality of life of most.

We are indignant in front of the superficial democracy preventing our voices from being heard.

We are indignant about the pityful place our society gives to those of different sexual identities and orientations.

We are indignant in front of the rampant disinformation and manipulation of the public opinion by the media through negligence, carelessness and allegiances.

We are indignant about our personal information being merchandised so we are more easily sold products we don’t need.

We are indignant about the lack of access to existing technologies that should benefit us all rather than the monopoly of the petroleum industry.

We are indignant about the lack of access to existing treatments that would benefit us all rather than the monopoly of the pharmaceutical industry.

We are indignant towards the status of First Nations Peoples on these occupied lands.

We are indignant about useless weapons contracts profiting local and foreign private interests.

We are indignant about the barbarious ways of our mining industry on our environment as well as humans, both here and abroad.

We are indignant in front of the complete avoidance of our demands since the day listening to public opinion became politically incorrect.

We are indignant about brown enveloppes having more weight in our society than the future of our children.

We are indignant about our police forces being the last line of defense of our common ennemies.

Together, we can turn the tide.
A people united can never be defeated.

We are the 99%

Ma réponse sur Facebook, 7 novembre 2011
Intéressant point de départ. J’ajouterais une indignation contre la corruption et la collusion et une autre sur le manque d’altuisme dans un désert spirituel. Dans un 3e temps, il me semble qu’il faudrait que chacun des points soit appuyé par une revendication concrète, i.e. un moyen spécifique proposé pour y arriver. Beaucoup de travail en vue ! -Ève Marie

 

Publicités